Get Adobe Flash player

Voeux de chefs d’Etat et de responsables religieux
18 décembre 2016Pape François Merci : Zenit
pope 53

Le 17 décembre 2016, le Bureau de presse du Saint-Siège a indiqué que le pape avait reçu plus de 70 000 messages pour ses 80 ans, par voie électronique. Des chefs d’Etat et responsables religieux ont aussi formulé des vœux à travers des télégrammes et des appels téléphoniques.

Cette année, le Vatican avait proposé une adresse mail à ceux qui souhaitaient écrire au pape (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour les francophones). Des personnes du monde entier ont ainsi adressé des messages, les plus nombreux étant en anglais, en espagnol, en polonais et en italien. Mais aussi plus d’un millier en… latin.

Le pape a exprimé sa gratitude en publiant ce tweet en début d’après-midi : « Je vous remercie pour votre affection. N’oubliez pas de prier pour moi. »

Le Secrétariat pour la communication du Vatican a aussi réalisé une vidéo multilingue où des fidèles – dont un francophone du Bénin – souhaitent au pape un Joyeux anniversaire.

Voeux de chefs d’Etat

« Durant la journée, rapporte un communiqué du Saint-Siège, le pape a reçu des appels téléphoniques et des télégrammes de vœux de divers leaders mondiaux ».

Plusieurs chefs d’Etat ont publié leurs messages sur Internet. Sur le site du Quirinal, le président de la République italienne, Sergio Mattarella, remercie notamment le pape pour le Jubilé de la miséricorde qui a donné « un message d’espérance et de réconciliation d’une intensité formidable ». Il salue les voyages apostoliques qui ont « contribué à renforcer le dialogue (…) entre les peuples » et les appels du pape à l’accueil des migrants en Europe.

« L’Italie vous est reconnaissante pour votre constante proximité, en particulier dans les moments de grande souffrance », ajoute le président évoquant les visites du pape le 4 octobre aux zones du centre du pays touchées par un séisme meurtrier.

Le président des Etats-Unis Barack Obama rend aussi hommage au pape dans un communiqué publié par la Maison Blanche : « En paroles et en actions, le pape François a inspiré des personnes du monde entier avec son message de compassion, d’espérance et de paix. Il nous a appelés (…) à tendre la main à ceux qui sont aux marges de la société, à donner miséricorde et à prendre soin de la planète ».

Barack Obama remercie particulièrement le pape argentin pour « son inestimable soutien à (…) la normalisation des relations entre les Etats-Unis et Cuba ».

Dans une lettre publiée par le Kremlin, Vladimir Poutine exprime son souhait de rencontrer le pape à nouveau prochainement pour échanger avec lui sur les défis du monde moderne. Il salue la « sagesse » du pape et l’amélioration des relations entre le Saint-Siège et la Russie. Selon la même source, le président russe a aussi téléphoné au pape et a discuté avec lui de la protection des chrétiens et du dialogue interreligieux.

Responsables anglican, orthodoxe

Sur les réseaux sociaux également, des responsables religieux ont réagi, notamment l’archevêque de Cantorbéry ‏Justin Welby, chef de la Communion anglicane : « Joyeux 80e anniversaire !, a-t-il écrit sur Twitter. Avec des millions de personnes à travers le monde, j’adresse mes vœux les plus chaleureux aujourd’hui et je prie que Dieu continue à vous bénir ».

Selon le site proche du Saint-Siège Il Sismografo, le patriarche Cyrille de l’Eglise orthodoxe de Moscou a fait parvenir un message au pape, lui offrant ses « félicitations les plus vives ». L’année 2016 a vu la première rencontre de l’histoire entre un patriarche russe et un pape, à Cuba, le 12 février. Le patriarche Cyrille fait mémoire de cet événement « inoubliable », qui a « donné un nouvel essor au dialogue amical et à la coopération entre nos Eglises », « pour aider à dépasser les différences entre les chrétiens ».

Souhaitant au pape François « bonne santé, longévité, forces spirituelles et l’aide de Dieu », il rend aussi hommage à l’évêque de Rome qui a « dédié tous ses talents (…) à la prédication de la Parole de Dieu et à l’amour actif pour le prochain ».

Selon l’agence SIR de la Conférence épiscopale italienne, le patriarche œcuménique de Constantinople Bartholomée Ier a offert au pape François un crucifix du XVIIIe siècle réalisé par des moines du Mont Athos. L’objet sacré contient des gravures sur la vie du Christ.

La journée du pape « se poursuit normalement »,  a précisé le Saint-Siège en fin d’après-midi : « le Saint-Père la vit avec une grande joie. Il a été particulièrement heureux de la présence de nombreux enfants et jeunes à l’audience accordée à la communauté de Nomadelfia« .

AUMONERIE CATHOLIQUE TAMOULE INDIENNE 

Copyright © 2001-2017

EMAIL : webmaster@aumonerietamouleindienne.org